Découvrir nosîles d'exceptionVisiterl’Archipel

La Vidéothèque de l'Archipel Destinations et Transports Services Administratifs
Accueil / Découvrir nos îles d'exception / Visiter l’Archipel

Saint-Pierre

Saint-Pierre, ville-port

La ville de Saint-Pierre s’est développée autour d’une anse protégée par plusieurs îles. Dès le 16e siècle ce port naturel attira les grands navires (de pêche ou marchands) et la plupart des nouveaux arrivants, faisant de Saint-Pierre le centre administratif et économique de l’archipel. Traitement du poisson, transport, ravitaillement, etc. furent pendant longtemps au cœur de l’activité de la ville.

Accordez-vous un petit plaisir à la française ! Laissez-vous surprendre par nos musées, nos restaurants, nos boutiques… Saint-Pierre est une petite ville conviviale aux maisons colorées, associant espaces sereins (Ile aux Marins, salines…) et animés (bars, musiques, loisirs…).

Une multitude d’événements sont proposés durant la haute saison que vous pouvez consulter sur la rubrique ci-dessous, profitez-en pour venir nous rendre visite !

l’Ile-aux-Marins

Le lieu incontournable de la ville de Saint-Pierre : l’Ile-aux-Marins

Jusqu’au milieu du 19e siècle l’Ile-aux-Marins, autrefois nommée Ile-aux-Chiens, fut aménagée et utilisée presque exclusivement comme grande grave pour le séchage du poisson. A la fin du 19e sa population, principalement des petits pêcheurs et leurs familles, culmina à plus de 600 personnes puis le déclin s’amorça au début du 20e siècle et le dernier habitant partit dans les années 60.

L’Ile-aux-Marins est une île où le temps s’arrête, où règne la tranquillité… Aucun véhicule, aucun bruit, excepté celui de la mer et des oiseaux… Un petit havre de paix comme il est encore rare d’en trouver sur terre.

Venez-vous reposer dans ce lieu apaisant et découvrir son histoire…  Dépaysement assuré !

Miquelon-Langlade

Miquelon-Langlade, île nature

Au nord de la plus grande île de l’archipel, les habitants du village de Miquelon ont toujours su exploiter à la fois les ressources de la mer et de la terre. La petite pêche et l’agriculture rythmaient une vie où le sens de la communauté permettait de lutter contre les difficultés liées à l’isolement.

L’île de Miquelon est reliée à Langlade par un isthme de sable (appelé La Dune) long de 12 km, qui fut le théâtre de nombreux naufrages. Au milieu du 19e siècle, Langlade est progressivement devenu le centre d’activité agricole de l’archipel, puis s’est transformé plus récemment en lieu de villégiature.

En quête de tranquillité, de randonnée et d’observation ? Avec ses paysages d’étangs, ses plages et ses mornes à perte de vue, découvrez Miquelon-Langlade, un petit paradis riche en faune et en flore. Venez contempler cette nature à couper le souffle et vous ressourcer…

Retourner en haut de la page